Invitation à notre 3e conférence

Le jeudi 9 septembre de 13 h à 15 h


Gestion forestière en forêt publique d’hier à aujourd’hui

Les bons coups, les enjeux et analyse de solutions potentielles


Présentation de M. François Laliberté, président de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

Résumé des faits saillants de l’Enquête sur la pratique des ingénieurs forestiers du Québec ainsi que de la tournée de consultation qui a été réalisée


Conférence de M. Éric Alvarez, auteur de l’essai « Forêts québécoises ; de la nécessité de s’affranchir de l’Erreur boréale (et comment) »


*Atelier de discussion* animé par Englobe

Sondages interactifs et discussion sur les thématiques abordées


Inscription à info@afcn.qc.ca avant le mercredi 8 septembre à 12 h;

le lien Zoom vous sera envoyé ensuite.


Notre présentateur M. François Laliberté

François occupe le poste de président de l’OIFQ depuis 2015. Il est diplômé de 1986 au baccalauréat en aménagement forestier. Il détient également une maîtrise en gestion de projet (1996) et un doctorat en sciences forestières (2021). Il a commencé sa carrière comme conseiller auprès de propriétaires privés, poste qu’il a occupé durant 12 ans. Par la suite, il a été consultant jusqu’en 2014, ce qui lui a permis de réaliser des mandats très variés. En 2015, il se porte candidat à la présidence et entreprend un doctorat. Le sujet de sa recherche porte sur l’alignement des objectifs des partenaires de la planification de l’approvisionnement en bois en forêt publique québécoise. La thèse de François est maintenant disponible.


Notre conférencier M. Eric Alvarez

Eric Alvarez a une formation d’ingénieur forestier (Université Laval). Suite à une maîtrise dans ce domaine, il a travaillé pendant trois ans en forêt privée. Il a ensuite complété un doctorat portant principalement sur les effets d’un siècle d’aménagement forestier en Mauricie. À la fin de ses études, il s’impliqua avec la Société d’histoire forestière du Québec avant d’animer le blogue La Forêt à Cœur dédié à l’aménagement des forêts.


(Photo prise à Sept-Iles)




Forêts québécoises ; de la nécessité de s’affranchir de l’Erreur boréale (et comment)

Essai, Eric Alvarez

En 1999, la sortie du documentaire L’Erreur boréale créa une commotion dans tout le Québec dont l’onde de choc se fait encore sentir aujourd’hui. Entre autres, rompant avec plus d’un siècle d’histoire, le gouvernement reprit en 2013 la responsabilité de l’aménagement des forêts publiques en remplacement de l’industrie forestière. Aussi, depuis L’Erreur boréale, la foresterie québécoise a particulièrement mauvaise presse et l’histoire forestière du Québec est souvent associée à des mots tels que « pillage » et « dépossession ». Et pourtant…

Est-ce que notre histoire forestière mérite vraiment d’être un sujet de honte nationale ? Est-ce que L’Erreur boréale et les réformes qu’elle a motivées ont contribué à un meilleur aménagement de nos forêts ?

Ces questions, et plusieurs autres, sont abordées dans cet essai qui a la grande ambition de réconcilier le Québec avec sa foresterie.

Nouvelle animatrice

Nous vous présentons notre nouvelle animatrice Mme Kathy Girard, entrée en poste le 24 novembre dernier.